Après vous avoir expliqué comment réaliser soi-même les savons et la lessive maison, nous vous proposons une recette de dentifrice naturel simple et faite maison. Pour empêcher la prolifération des bactéries et éviter les attaques de l’émail, nous devons nous brosser les dents quotidiennement. Mais nous ne sommes pas obligés d’utiliser des dentifrices industriels qui contiennent, comme beaucoup de produits cosmétiques, des substances chimiques contre-indiquées pour la santé.


Si vous lisez ce paragraphe, vous serez sans doute tenté d’aller chercher votre tube de dentifrice pour en connaître les ingrédients ! En janvier 2016, il a été révélé par l’association l’UFC-Que Choisir que 12 dentifrices sur 185 dentifrices analysés dans le commerce contenaient des éléments chimiques nocifs pour la santé. Les 3 principaux composants dénoncés sont le Sodium Propylparaben, le Triclosan et le Sodium Lauryl Sulfate, mais les autres ingrédients ne sont pas des plus sains pour autant !

Trop de composants nocifs dans les dentifrices

Vous souvenez-vous de cette petit boîte rose de comprimés de fluor que nos mamans nous ont acheté durant notre enfance, suivant les conseils de certains professionnels de la santé. Censé renforcer nos jeunes quenottes et les protéger des caries, absorbé en trop forte dose, le fluor altèrerait l’émail des dents. Il serait aussi responsable de la fragilisation de la structure osseuse et favoriserait l’ostéoporose. Enfin, il aurait un impact négatif sur le système nerveux (selon une étude menée à Harvard sur les liens entre le fluorure et la neurotoxicité).

Le problème est qu’on ne retrouve pas seulement du fluor dans le dentifrice mais dans bien d’autres aliments. On en trouve dans l’eau minérale en bouteille et même dans l’eau du robinet. Si l’eau de distribution n’est plus fluorée par les autorités (elle l’était jusque dans les années 80 en France), elle contient toujours naturellement du fluor, à plus ou moins forte dose selon les régions. Le fluor n’est cependant pas la cause de tous les maux attribués aux dentifrices du commerce, voici une liste non exhaustive des composants chimiques que l’on peut y retrouver :

Le triclosan : il s’agit d’une substance biocide destinée à détruire des organismes, à la manière des pesticides. Le triclosan est utilisé comme antifongique, antitartre et antibactérien dans de nombreux produits de la vie courante (déodorants, dentifrices, bains de bouche, crèmes hydratantes) . Depuis les années 70, il est utilisé dans les produits antibactériens des hôpitaux et a fait son apparition dans nos biens de consommation courante depuis les années 80-90.
Les scientifiques le soupçonnent d’être un perturbateur endocrinien comme le bisphénol A ou les parabènes. Le trisoclan dérèglerait la thyroïde et le système reproducteur et pourrait favoriser le cancer du sein ou de la prostate. Enfin, selon cette étude norvégienne de 2012, le triclosan pourrait augmenter le risque d’allergies respiratoires chez les enfants.

Le Sodium Propylparaben : les parabènes sont des conservateurs reconnus comme étant cancérigènes.

Le Sodium Lauryl Sulfate : directement dérivé de l’huile de palme, ce composant sert de détergent et d’agent moussant dans les dentifrices. C’est un tensioactif très irritant favorisant la desquamation épithéliale (provoquant les aphtes) et un élément potentiellement cancérigène.

L’alumina : un dérivé de l’aluminium favoriserait le cancer du sein et la maladie d’Alzheimer.

Les colorants tels que le CI 73360 : produit à partir de goudron, de pétrole ou de charbon. Il donne la couleur rouge de certains dentifrices et est soupçonné d’être cancérigène et d’être une toxine environnementale.

La chlorhexidine : un antiseptique qui peut provoquer des irritations des muqueuses.

• …

Les éléments essentiels d’un dentifrice naturel

Vous avez listé les ingrédients présents dans le dentifrice que vous utilisez et cherchez une solution plus naturelle et moins nocive ? Certains dentifrices naturels sont commercialisés et il existe différentes recettes de dentifrices naturels en poudre ou en pâte plus ou moins élaborées. Les éléments essentiels que l’on doit retrouver dans un dentifrice maison sont :

Un abrasif qui élimine la plaque dentaire (carbonate de calcium, bicarbonate de soude, silice, argile surfine…). L’argile (blanche ou verte) a des propriétés antiseptiques mais comme le bicarbonate de soude, il s’agit d’un abrasif assez fort, il est recommandé de l’utiliser 1 ou 2 fois par semaine. Les jours restants, utilisez le carbonate de calcium qui est plus doux.

Un antibactérien qui supprime les bactéries présentes dans le tartre et permet la conservation du dentifrice (la poudre de clou de girofle, les huiles essentielles d’arbre à thé ou de sauge, la propolis, l’huile de coco, la racine d’iris…)

Recette de pâte de dentifrice naturel maison

Ingrédients

– 3 cuillères à café d’huile de coco
– 2 cuillères à café de carbonate de calcium
– 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
– 3 à 8 gouttes d’huiles essentielles de menthe (ou d’autres HE selon le goût)

Dans un récipient totalement propre et hermétique, mélanger l’ensemble des ingrédients. Lorsque que vous voulez utiliser cette pâte de dentifrice, prenez une portion à l’aide d’un ustensile propre et appliquez là sur votre brosse à dents (si vous plongez directement votre bosse à dents dans le dentifrice, vous risquez d’y laisser des bactéries). Cette préparation de dentifrice naturel se conserve une bonne semaine, nous vous conseillons donc de ne pas en préparer de trop grandes quantités à la fois ! Si vous préférez réaliser un dentifrice naturel en poudre, remplacez l’huile de coco par 4-6 gouttes d’huiles essentielles de Tea Tree bio qui est un antibactérien naturel.

Attention :  les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées par les enfants de moins de 12 ans et les femmes enceintes !