Lorsque l’on débute en tant que jardinier en herbe et que l’on se renseigne sur des sites e-commerce, des livres, des blogs, on tombe très vite face à un vocabulaire nouveau. Des mots déjà entendus dans la bouche de nos aînés mais qui ne signifient rien de concret pour nous.

Aujourd’hui nous allons donc vous expliquer quels sont les différents cycles de vie d’une plante du jardin.

Les différents cycles de vie des plantes

Dans les encyclopédies ou les sites de vente de graines ou de plantes vous pouvez tomber sur ce type de catégories :

Annuelle

La plante annuelle comme son nom l’indique a un cycle de vie qui se déroule sur une année.
Schématiquement, voici la vie d’un légume annuel ; la future plante démarre sa vie par une graine qui, une fois le printemps arrivé, se met à percer son enveloppe afin de faire sortir ses racines. Ensuite la plantule sort de terre avec ses première feuilles, les Cotylédons. La plante fructifie durant le printemps, arrive à maturité avec l’ouverture de ses fleurs qui sont ses organes reproducteur.
Les fleurs attirent du printemps à l’été, les pollinisateurs sauvages et domestiques, qui par leurs passages dans plusieurs fleurs, fécondent celles-ci.  La fleur bien fécondée, fait gonfler son ovule qui devient un fruit en grossissant.  Les graines se développent à l’intérieure de celui-ci.
Le fruit est mangé par un animal ou reste sur place et se décompose. Les graines, descendantes de la plante mère sont alors laissées sur place ou emmenées plus loin par un animal qui les relâchent à travers ses déjections.

La graine se retrouve au sol et se fait recouvrir par des matières organiques en Automne (feuilles mortes, herbes mortes, …). La graine passe l’hiver au sol et se retrouve peu à peu enterrée par la décomposition des matières la recouvrant ou le passage incessant des verres de terre et autres êtres vivants du sol.

L’année se termine et au printemps suivant les graines, une fois les conditions adéquates réunies, lèvent leur dormance et se mettent à pousser pour un nouveau cycle annuel.

Quelques plantes du potager annuelles : Pois, Soucis, Laitues, Épinards, Capucines, ….

Comment les reconnaitre rapidement : Ces plantes vivent un an, elles produisent des graines en une année, puis meurent. Attention des plantes sont parfois dites annuelles, mais dans leur climat originel elles ne meurent pas après que les graines soient produites. Les tomates par exemple meurent en France car elles ne résistent pas au froid.

Bisannuelle

Les plantes bisannuelles vivent sur un cycle de deux ans. La première année la plante pousse à partir de la graine comme la plante annuelle et la deuxième année la plante fructifie. Elle ouvre ses fleurs et produit ses graines. Une fois la descendance assurée la plante meurt.

C’est la cas par exemple de la carotte qui produit ses graines la deuxième année. Le jardinier en herbe ne voit que rarement des graines sur ses carottes, comme les carottes finissent dans son assiette avant de terminer leur cycle de vie. Les plantes bisannuelle, pour pouvoir arriver en vie la deuxième année, doivent être plus ou moins rustiques afin de résister au froid du premier hiver.

Quelques plantes du potager bisannuelles : Choux, Poireaux, Carottes, Artichauts, Cardons, …

Comment les reconnaitre rapidement : Votre plante ne donne pas de graines la première année, mais la deuxième.

Vivace

Les vivaces sont des plantes qui vivent plusieurs années dans leur climat. Elles sont souvent appelées légumes perpétuels, car ce sont des plantes pérennes qui repoussent chaque année à partir de leur base. Contrairement aux arbres et arbustes, les plantes vivaces ne sont pas ligneuses et la plante, si les conditions sont réunies, repousse de sa souche chaque année même après la production de graines, contrairement aux annuelles et bisannuelles.

Attention de nombreux site et catalogues classent des plantes dans la catégorie des vivaces à tord en parlant de plantes rustiques ou de vigoureuses. La vivace n’est pas indestructible et l’on doit s’intéresser aux conditions qu’elle apprécie. Il arrive également que d’autres personnes catégorisent des plantes annuelles et bisannuelles de vivaces du fait de leur forte capacité à se ressemer d’elles-mêmes ou à faire des rejets.

Quelques plantes du potager vivaces : Rhubarbe, Ail des ours, Livèche, Oseille, Menthe, Mélisse…

Comment les reconnaitre rapidement : Ces plantes repoussent d’elles-même sur leur pied de l’année précédente et ne font pas de bois. Lorsqu’un jardinier vous en donne il scinde une motte comme pour les fraisier, l’oseille, la rhubarbe, la menthe, …